Aurélie William Levaux

Artiste invitée – commissaire Noémie Marsily

Aurélie William Levaux est une auteure, illustratrice et plasticienne belge née en 1981 à Oupeye. Son œuvre, caractérisée par une certaine pugnacité, interroge le fait d’existence, autant qu’elle souligne avec un humour singulier les aberrations de notre époque. Entretenant volontiers quelques maladresses et un « esprit de paysanne » tout en empruntant à la violence contemporaine, cette libelliste compulsive en quête de Justice pulvérise les réjouissances passives et se fait l’avocate du plus pauvre, du faible… de la Femme en tout contexte.

Aurélie William Levaux ne s’attarde jamais dans une pratique. Bien qu’immatriculée depuis le début des années 2000 au registre des auteurs de bandes dessinées, elle publie romans et nouvelles, expose à travers le monde, performe et chante ses envies et ses doutes.

(La 5e Couche, Le Dernier Cri, United Dead Artists, L’Association, Le-Monte-En-L’air, Super-Loto, Cambourakis, Tétras Lyre, Atrabile…)

3 questions à Aurélie William Levaux

Blank
Lorsqu’on parle de la Bande dessinée belge, qu’est-ce que cela évoque pour vous?

La redondance et un certain malaise, comme lorsqu’on me dit que le Belge est si simple et tellement plein d’autodérision, qu’on me demande si j’aime les frites et la bière ou m’interroge sur l’aspect féministe de mon travail puisque je suis une femme.

Comment avez-vous choisi les œuvres exposées dans « United Comics of Belgium » ?

Elles sont issues du roman graphique “La Vie intelligente” qui retrace le quotidien absurde d’une femme et de sa famille incarcérés en appartement sous dictature capitaliste. 

Quelle place accordez-vous au travail exposé dans votre parcours créatif ?

C’est un travail parmi les autres, je produis autant que je vais aux toilettes, ça s’accumule joyeusement, et c’est cette accumulation qui fait œuvre. Ma vie personnelle et ma vie artistique ne font qu’un, tout est lié. Chaque travail marque une époque de ma vie, celui-ci serait comme mon journal intime de 2019, et mon adhésion aux Gilets jaunes, disons. 

Bibliographie

Bataille (pas l’auteur)
Cambourakis, mai 2019

Le jour de travail
Le Monte-En-L’air, mai 2019

La vie intelligente
Atrabile, janvier 2019

Le Tas de pierre
Christophe Levaux et AWL, Cambourakis, avril 2018

La poutre de mon œil
Le Monte-En-L’air, 2016

Sisyphe, les joies du couple,
Atrabile, avril 2016

La Réponse
Superloto éditions, avril 2015

Le festin des morts
Caroline Lamarche et AWL, TetrasLyre, septembre 2014

Le verre à moitié vide
Atrabile, septembre 2014

 

Johnnychrist, une certaine empathie envers le fragile
AWL et Moolinex, Atrabile, mars 2013

Sous ta barbe mon âme est morte
United Dead Artist, septembre 2011 

C’était ça ou couvrir le monde de crottes de merde 
Awl et Moolinex, septembre 2011

Prédictions, Awl et Isabelle Pralong
Atrabile, juin 2011

Les yeux du Seigneur
La Cinquième Couche, mars 2010

Menses ante Rosam
La Cinquième Couche, novembre 2008

Sehnsucht
Mycose, janvier 2006

Abandon
Mycose, décembre 2004

Le vilain Petit Chameau
Mycose, décembre 2003

 

Bataille (pas l’auteur)
Cambourakis, mai 2019

Le jour de travail
Le Monte-En-L’air, mai 2019

La vie intelligente
Atrabile, janvier 2019

Le Tas de pierre
Christophe Levaux et AWL, Cambourakis, avril 2018

La poutre de mon œil
Le Monte-En-L’air, 2016

Sisyphe, les joies du couple,
Atrabile, avril 2016

La Réponse
Superloto éditions, avril 2015

Le festin des morts
Caroline Lamarche et AWL, TetrasLyre, septembre 2014

Le verre à moitié vide
Atrabile, septembre 2014

Johnnychrist, une certaine empathie envers le fragile
AWL et Moolinex, Atrabile, mars 2013

Sous ta barbe mon âme est morte
United Dead Artist, septembre 2011 

C’était ça ou couvrir le monde de crottes de merde 
Awl et Moolinex, septembre 2011

Prédictions, Awl et Isabelle Pralong
Atrabile, juin 2011

Les yeux du Seigneur
La Cinquième Couche, mars 2010

Menses ante Rosam
La Cinquième Couche, novembre 2008

Sehnsucht
Mycose, janvier 2006

Abandon
Mycose, décembre 2004

Le vilain Petit Chameau
Mycose, décembre 2003

Prix

Prix Franz De Wever, Académie royale de langues et de littérature françaises, Bruxelles, janvier 2020

Prix Atomium de la bande dessiné par la Communauté française, septembre 2018 

Prix de la création de la ville de Liège 2011

Centre national du livre (CNL), Paris, bourse de soutien aux auteurs, juin 2011

Service général des Lettres et du Livre de la Communauté française, soutien à la création : janvier 2020 (Progrès-Union), mars 2012 (Johnnychrist), novembre 2010 (Prédictions), novembre 2008 (Les yeux du Seigneur) , novembre 2006 (Menses ante Rosam)