MAX DE RADIGUÈS

Artiste invité – commissaire Olivier Grenson
© Christopher Diaz

Max de Radiguès est auteur de bande dessinée, éditeur à l’employé du Moi et directeur de collection chez Sarbacane. Il a publié de nombreuses bande dessinée pour les jeunes et/ou les adultes. A trois reprises, dans la sélection officielle Festival International de bande dessinée d’Angoulême, c’est avec Bâtard chez Casterman qu’il reçoit Le Prix des Lycéens du festival et le Prix Polar SNCF. En plus de ses publications traditionnels, il reste très attaché à l’auto-édition. Ses récits paraissent en fanzines mensuels envoyés par la poste aux lecteurs avant de devenir des livres. Dans son fanzine, KETJE, il prépublie en ce moment, Alerte 5, un récit mêlant science-fiction, terrorisme et amitié à paraître chez Casterman en 2021.

3 questions à Max de Radiguès

Blank
Lorsqu’on parle de la Bande dessinée belge, qu’est-ce que cela évoque pour vous ?
Pas Tintin ! Le travail d’Hergé est bien sûr fantastique mais il occupe une place énorme dans le paysage de la bande dessinée belge. Alors que comme on peut le voir dans cette exposition, la bande dessinée belge est variée, pleine de vie et d’inventivité, avec une scène underground extrêmement riche et à la pointe de la création internationale.
Pourriez-vous décrire en quelques mots les œuvres qui seront exposées dans « United Comics of Belgium » ?

Mes planches et dessins exposés sont issus de mon fanzine KETJE dont quatre numéros sont parus en 2020. Le principal étant la prépublication d’Alerte 5, un récit à paraître chez Casterman en 2021. Le reste sont des récits courts et des illustrations que je fais par pur plaisir de dessin et par défi personnel.

Quelle place accordez-vous au travail exposé dans votre parcours créatif ?

Pour moi ce qui prime, c’est que mes histoires soient imprimées et lues. Mes originaux ne me sont pas spécialement précieux et contrairement à certains auteurs de cette exposition, ils ne sont pas très impressionnants de technicité ou de virtuosité. Mais en tant qu’auteur, c’est toujours intéressant de voir les planches des autres. On y voit tout pleins de petits secrets de fabrication et c’est toujours très inspirant. 

Bibliographie

Seuls sont les indomptés
avec Hugo Piette, Sarbacane, août 2019

Stig & Tilde, Le Club des loosers
Sarbacane, mai 2019

Stig & Tilde 2, Cheffe de meute
Sarbacane, novembre 2018

Stig & Tilde 1, L’île du disparu
Sarbacane, avril 2018           

Bâtard
Casterman, juin 2017

Simon & Lousie
Sarbacane, mai 2017 – Nouvelle édition poche 2020

La Cire Moderne 
avec Vincent Cuvellier, Casterman, janvier 2017

Weegee
avec Wauter Mannaert, Sarbacane, septembre 2016

Hobo Mom
avec Charles Forsman, l’employé du Moi, août 2015

Un été en apnée
Sarbacane, mai 2012

 

Orignal
Delcourt, collection Shampooing, mai 2013             

Cowabunga
l’employé du Moi, janvier 2013            

520km
Sarbacane, août 2012

Pendant ce temps à White River Junction
Six pieds sous terre, octobre 2011 

Frangins
Sarbacane, août 2011 – Nouvelle édition poche 2019                      

L’âge dur
l’employé du Moi, janvier 2011 – Nouvelle édition augmentée en 2016

Jacques Delwitte, Little White Jack
l’employé du Moi, mai 2008

Antti Brysselissä
l’employé du Moi, avril 2007

 

Seuls sont les indomptés
avec Hugo Piette, Sarbacane, août 2019

Stig & Tilde, Le Club des loosers
Sarbacane, mai 2019

Stig & Tilde 2, Cheffe de meute
Sarbacane, novembre 2018

Stig & Tilde 1, L’île du disparu
Sarbacane, avril 2018           

Bâtard
Casterman, juin 2017

Simon & Lousie
Sarbacane, mai 2017 – Nouvelle édition poche 2020

La Cire Moderne 
avec Vincent Cuvellier, Casterman, janvier 2017

Weegee
avec Wauter Mannaert, Sarbacane, septembre 2016

Hobo Mom
avec Charles Forsman, l’employé du Moi, août 2015

Un été en apnée
Sarbacane, mai 2012

Orignal
Delcourt, collection Shampooing, mai 2013             

Cowabunga
l’employé du Moi, janvier 2013            

520km
Sarbacane, août 2012

Pendant ce temps à White River Junction
Six pieds sous terre, octobre 2011 

Frangins
Sarbacane, août 2011 – Nouvelle édition poche 2019                      

L’âge dur
l’employé du Moi, janvier 2011 – Nouvelle édition augmentée en 2016

Jacques Delwitte, Little White Jack
l’employé du Moi, mai 2008

Antti Brysselissä
l’employé du Moi, avril 2007

Prix

Stig & Tilde 1, L’île du disparu, Sarbacane :
            – Rossel 2019 de la série pour les tomes 1 à 3
            – Sélection La Petite Fureur 2018
            – Sélection Prix du Journal Mickey 2018
            – Sélection Petit Albert 2018 

Bâtard, Casterman :
            – Prix Polar SNCF 2018
            – Prix des Lycéens du festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2018
            – Sélection officiel, catégorie Polar au festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2018
            – Sélection pour Les Pépites du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil 2018
            – Sélection Prix Bulles de Cristal 2018 – catégorie 15-18 ans

 Simon & Lousie, Sarbacane :
            – Mention bd ado de la Foire internationale de Bologne
            – Prix BD 2018, CDI vituel de Besançon
            – Sélection Prix Bulles de Cristal 2018 – catégorie 11-14 ans

Orignal, Delcourt :
            – Sélection pour un Eisner Awards, best teen book 2016, pour la version US.
            – Sélection Paul Hurtmans, catégorie 14-16 ans.
            – Sélection pour le Prix bande dessinée du Magazine le Point
            – Sélection pour les Pépites du Salon du livre Jeunesse de Montreuil 2013
            – Sélectionné pour le prix BDz’îles 2014 des Lycéens

Cowabunga, l’employé du Moi :
            – Sélection la petite Fureur 2014                     

520km, Sarbacane :
            – Prix Latulu 2013
            – Prix Petit Albert 2013
            – Prix des collégiens du festival de Bédécibels 2013
            – Prix Lire élire 2014
            – Sélectionné pour le Prix Livrentête 2013
            – Sélectionné pour le Prix RuraLivres 2013
            – Sélectionné pour le prix BDz’îles 2014 des Collégiens

Pendant ce temps à White River Junction, Six pieds sous terre :
            – Sélection officielle du festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2012

Frangins, Sarbacane :
            – Prix des collégiens 2011 du festival de Bassillac 2011
            – Prix Bulles de Crystal 2012
            – Sélection la petite Fureur 2012
            – Sélectionné pour le prix Ruralivres 2012/2013