ROMAIN RENARD

Artiste invité – commissaire Judith Vanistendael 

Né en 1975, diplômé de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles, Romain Renard est illustrateur, auteur de bandes dessinées, scénographe, graphiste et musicien.

Il a travaillé à l’élaboration de jeux vidéo, passé par le story-board pour le cinéma et a conçu des spectacles avec l’un des créateurs du Cirque du soleil, Franco Dragone tant aux Etats-Unis qu’en Europe.

Auteur-compositeur pour notamment le groupe de rock Rom, signé sur le label IGLOO
RECORD, en 2005 sort l’album L’Étoile du sud suivit de la création du spectacle éponyme mis en scène par l’auteur en coproduction avec le Théâtre du Manège de Mons l’année suivante.

En bandes dessinées, aux éditions Casterman, il signe American Seasons (en collaboration avec Yves Vasseur), primé meilleur album au festival du Polar de Cognac en 2005,
The End en 2007, Un hiver de glace (Winter’s bone), l’adaptation du roman de Daniel Woodrell en 2011, et les illustrations du guide Montréal-Québec, Itinéraires, pour les éditions Lonely-Planet-Casterman en 2012.

A partir de 2013, il entame aux éditions Le Lombard, sa série Melvile, romans graphiques traduits en plusieurs langues et saluée par la presse. Lauréat de plusieurs prix littéraires, la série a notamment reçu : Le Prix «Diagonale/Le Soir» du Meilleur Album, «Prix du meilleur scénario de la ville de Versailles», «Meilleur Scénario au Festival du Polar de Bon Encontre» et «Prix du meilleur scénario du festival international de bandes dessinées d’Alger».

En 2015, en collaboration avec Dirty Monitor, il monte sur scène le spectacle
Melvile sur scène, où il signe la scénographie, le texte et la musique. Il y interprète également le personnage de Samuel Beauclair, protagoniste principal du premier volume de la série Melvile.

En 2016 sort le deuxième tome de la série : Melvile, l’histoire de Saul Miller accompagnée d’une création en « nouvelles écritures », l’application : Chroniques de Melvile et de son spectacle éponyme. Mêlant vidéo, dessins et dramatique radios réalisés également par l’auteur, le spectacle est toujours en tournée et a déjà été notamment programmé en France, en Belgique, en Allemagne, en Suisse, au Québec et en Amérique Latine. 

En collaboration avec Edgar Kosma, il signe les illustrations du livre : Là où ça fait mal (Editions Onlit) 2017

En collaboration avec Kateri Lemens, il signe les illustrations du livre: Passer L’Hiver (Editions le Noroit) 2020, sélectionné dans le palmarès du « Prix des libraires du Québec »

Les sorties du troisième et dernier volume de la série Melvile, L’histoire de Ruth Jacob et Chroniques de Melvile sont programmées pour septembre 2021. (Editions Le Lombard)

Disques : Melvile (Label Clap!) 2021


Réalisation : du long-métrage d’animation MELVILE en collaboration avec Fursy Tessier. (Need Productions – Les Films D’Ici) *En développement.

 

3 questions à Romain Renard

Blank
Lorsqu’on parle de la Bande dessinée belge, qu’est-ce que cela évoque pour vous?

La première pensée convoque l’idée de « patrimoine ». D’un âge d’or révolu, d’une Belgique au style atome. Cette image est très vite balayée si on prend le temps de constater la richesse de la bande dessinée contemporaine belge. D’ailleurs, et depuis ce prétendu âge d’or, elle n’a fait que se réinventer. L’Atelier R et le Neuvième Rêve à la fin des années 70, Frigo Revue (Fremok), la cinquième couche, Moka dans les années 90, l’évolution des microéditions, l’émergence de la bande dessinée flamande jusqu’aux récentes aventures telles que le projet « Forgeries » …

Comment avez-vous choisi les œuvres exposées dans « United Comics of Belgium » ?

C’est une sélection de grandes illustrations réalisées pour un livre qui paraîtra en même temps que le dernier volume de Melvile (Septembre 2021). Ces illustrations font partie d’un recueil de nouvelles dessinées qui s’appellera « Chroniques de Melvile ». Il y a aussi une petite sélection de planches de bandes dessinées.

Quelle place accordez-vous au travail exposé dans votre parcours créatif ?

En achevant le dernier volume de Melvile et de ces Chroniques, je pense approcher de la fin d’un cycle, d’une certaine exploration graphique. J’ai voulu avec cette technique de fusains et d’encres semer le trouble entre photo et dessin en m’inspirant des travaux des pictorialistes du début vingtième et des néo-pictorialistes comme Sally Mann ou Gregory Crewdson. Je ne sais pas encore si j’adopterai la même démarche pour mes travaux futurs… L’heure est à l’écrit pour l’instant.

Bibliographie

American seasons : 1963, Clara et les nains
Scenario. de Yves Vasseur, éditions Casterman, 2005

The End : Jim Morrison
éditions Casterman, collection Rebelles, 2007

Un hiver de glace (Winter’s bone)
l’adaptation du roman de Daniel Woodrell, éditions Casterman, collection Rivages, 2011

Montréal et Québec
Itinéraires
, éditions Casterman/Lonely planet, 2012

Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair
Le Lombard, 2013

Melvile. L’histoire de Saul Miller
Le Lombard, 2016

 

American seasons : 1963, Clara et les nains
Scenario. de Yves Vasseur, éditions Casterman, 2005

The End : Jim Morrison
éditions Casterman, collection Rebelles, 2007

Un hiver de glace (Winter’s bone)
l’adaptation du roman de Daniel Woodrell, éditions Casterman, collection Rivages, 2011

Montréal et Québec
Itinéraires
, éditions Casterman/Lonely planet, 2012

Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair
Le Lombard, 2013

Melvile. L’histoire de Saul Miller
Le Lombard, 2016

Prix

 

2005
Prix du Meilleur album au festival du Polar de Cognac pour American Seasons.

2013
Prix du meilleur scénario du festival international de bandes dessinées d’Alger pour Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair

2014
Prix «Diagonale/Le Soir» du Meilleur Album pour Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair
Prix Espoir du 9e art de la ville de Versailles pour Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair
Prix du Meilleur Scénario au Festival du Polar de Bon Encontre pour Melvile. L’histoire de Samuel Brauclair

2016
Lauréats de la Bourse de congé sabbatique